couv bruxelles définitive

Les Bruxelloises ont tellement de visages, que peindre leur portrait revient à faire un puzzle. Belges francophones ou néerlandophones, cousines françaises, expatriées eurocrates, ou immigrées en quête d’une vie meilleure au grand carrefour de l’Europe. Pourtant, quand on les croise, on les reconnaît tout de suite.

Elles sont ouvertes. Elles sont drôles. Elles sont généreuses. Elles sortent du bus pour hisser avec vous vos cabas de courses trop chargés. Elles vous ouvrent leur carnet d’adresses quand vous débarquez et que vous ne connaissez personne, elles vous présentent leurs copines.
bouffe bichro
En bonne Bruxelloise d’adoption, Elisabeth Clauss, journaliste française vivant à Bruxelles depuis 15 ans, vous prend sous son aile pour vous faire découvrir une ville plus complexe qu’il n’y paraît.

Les Bruxelloises vivent à une 1h20 de Thalys de Paris , dans la capitale d’un pays devenu en quelques décennies le point de mire de l’Europe. En tirent-elles une gloire particulière ? Pas le moins du monde. Elles ont beau baigner dans l’avant-garde depuis toujours, elles ne se prennent pas pour les reines du poulailler.

Une Vie de Pintade à Bruxelles brosse un portrait truculent et tendre des Bruxelloises, sorte de provinciales émancipées parfois exubérantes sous le ciel bas, aussi variées que leur ville, gigantesque patchwork, cosmopolite, excitante, avenante, et tellement libre.
night bichro
Des créateurs que la mode internationale s’arrache aux fritkots incontournables pour les petits creux de 4 heures du matin, des pubs irlandais aux restos libanais, du coiffeur de la Cour aux hammams traditionnels marocains, des parcs luxuriants (ils sont bien arrosés) envahis de pintadeaux dorlotés et de perruches vertes en passant par les hauts lieux de la nuit si joyeuse et si gay, Elisabeth partage ses adresses secrètes et livre son Bruxelles, capitale aux 28 gares dont aucune n’est un terminus. Alors, que vous soyez de passage pour un week-end ou que vous y restiez pour la vie, Une Vie de Pintade à Bruxelles guidera vos pas dans cette formidable basse-cour.

 

 “Chez Calmann-Levy et Poche”